Énoncé de mission : le centre de jour St-James offre un environnement sécuritaire et aidant aux individus qui sont marginalisés ou à des sans-abri pour leur permettre de vivre une riche expérience en communauté. Le centre a comme objectif d’être un catalyseur pour permettre à ses membres d’exprimer leur créativité, leur compassion et leur empathie.

 

D’octobre 1985 à mars 2012, le centre de jour St-James a logé au troisième étage de l’Église unie St-James à Montréal. En raison d’un incendie, il a dû déménager dans les locaux de l’Église St-James-the-Apostle au centre-ville de Montréal  où il a continué à desservir une clientèle aux prises avec des problèmes d’itinérance, de santé mentale et de toxicomanie.

De 9 h à 17 h, du lundi au vendredi, le centre offre des services de base comme des repas nutritifs chauds, un accès aux douches et des vêtements propres. Nous offrons aussi à nos membres des services de relation d’aide, d’intervention en temps de crise, de surveillance en matière de médication et de l’assistance dans le domaine de la Solidarité du revenu. Nous aidons aussi nos membres à se trouver un logement, nous les accompagnons à leurs rendez-vous chez le médecin et nous jouons le rôle de liaison pour eux auprès d’autres organismes comme les hôpitaux, des refuges ou des maisons d’accueil ou des organismes qui offrent, par exemple, des services juridiques ou des programmes de réinsertion sociale.

Le centre de jour St-James prend aussi part au programme d’aide et d’accompagnement social INTERGAGIR d’Emploi Québec, un programme subventionné et mis en place par le gouvernement provincial pour aider les personnes pour qui l’accès au marché du travail ne peut être envisagé qu’à long terme. Des membres plus aptes ont la possibilité de parfaire leurs habiletés sociales et au travail en étant employé du centre à temps partiel. Le centre devient un centre d’apprentissage pour des étudiants en travail social du Collège Dawson, du Cégep du Vieux-Montréal et d’autres cégeps, et pour ceux en beaux-arts à l’Université Concordia qui y réalisent un stage.

Le centre donne beaucoup de liberté aux individus qui bénéficient de ses services sur la manière dont ils peuvent passer leur journée. Ils peuvent causer avec d’autres membres ou des employés, recevoir rapidement de l’aide pour un problème, dormir, écouter la télévision, utiliser le téléphone, aider à préparer les repas, jouer à des jeux ou participer aux nombreux programmes que le centre leur offre dont la poésie, les arts, la musique et l’étude de la Bible.

Le centre de jour St-James procure un environnement communautaire confortable et sécuritaire qui répond aux besoins physiques et de santé mentale de ses membres. Le centre déploie des efforts pour que ses membres se sentent acceptés, aient des programmes faits sur mesure à leur situation qui augmentent leur qualité de vie, les défendent et les représentent de manière soutenue.

Le lien chaleureux d’affection qui existe entre les membres est remarquable. À passer autant de temps ensemble, les membres en arrivent à former une vraie famille. C’est la bonté, le soutien et l’aide que les membres, les bénévoles et les employés montrent qui permettent au centre de jour St-James d’être un endroit où les gens peuvent vraiment se sentir « chez eux ».